Le monde t'appartient

Le monde d'appartient, de Riccardo Bozzi et Olimpia Zagnoli, éditions Grasset Jeunesse
Le monde d'appartient, de Riccardo Bozzi et Olimpia Zagnoli, éditions Grasset Jeunesse

 

Le monde t'appartient.

Et tu appartiens au monde.

 

 

Travail, concours, déménagement ... Pas toujours facile de suivre le rythme !

Heureusement, aujourd'hui j'ai une jolie pépite à vous montrer, pour ensoleiller ce jour pluvieux !

En jetant un premier coup d'oeil sur cet album, ce sont les illustrations vives et "minimalistes", aux motifs géométriques, qui frappent la rétine. Habituellement, je ne suis pas une fan de ce type d'illustration, préférant un style plus "travaillé" (avec plein de guillemets !), plus détaillé qui me touche davantage, mais une fois n'est pas coutume, Le monde t'appartient m'a vraiment conquise.

 

Le texte, avant tout, m'a pleinement convaincue. Un message franc, direct, adressé à l'enfant, qui le rend pleinement acteur de sa lecture comme de sa vie, qui aborde et défend la liberté d'être soi, de ressentir, de croire, d'aimer, d'expérimenter, bref de vivre libre et dans le respect de la liberté des autres.

 

"Tu es libre de croire en ce que tu veux.

 

Ton ami aussi est libre de croire en ce qu'il veut, ou de ne croire en rien."

Par moments le texte se fait sensible, en abordant les émotions :

 

"Tu es libre d'être heureux. Même si ce n'est pas toujours facile.

Tu es libre d'être malheureux, aussi. Ce qui est beaucoup plus facile.

Mais, même si c'est bizarre, ce n'est pas inutile d'être malheureux".

 

Les illustrations sont simples, vont à l'essentiel et touchent juste. Elles ajoutent au texte une portée tantôt symbolique, tantôt concrète. Les motifs géométriques s'assemblent et se dissocient pour constituer différents objets au fil des pages.

 

Le message délivré dans Le monde t'appartient m'a frappée par sa force, sa simplicité et son ton direct. C'est un message de liberté, de tolérance et de respect de l'autre. 

 

"Tu es libre, même s'il y a parfois des limites.
Mais ces limites, si tu le veux vraiment, tu peux les dépasser."

 

Cet album m'a touchée car il délivre un message qui me tient à coeur et que j'ai envie de transmettre aux enfants qui m'entourent.

Il rappelle, si besoin en est, que l'un des rôles premiers de la littérature de jeunesse est de délivrer des messages qui tiennent à coeur à leurs auteurs, et de permettre aux enfants de rêver, de réfléchir, de comprendre, de grandir par la force des mots, des images et du partage.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    mamlapin (jeudi, 02 juin 2016 18:06)

    Un peu de joie de vivre dans un monde où. on se sent si souvent impuissant.. .